ATELIER MUSIQUE BOIS
Présentation Saxophone Clarinette Flute Hautbois Basson


SAXOPHONE HISTOIRE MUSIQUE



LE HAUTBOIS


Il fait partie des instruments à anche double comme le basson. (L’embouchure est constituée de deux lamelles de roseaux ligaturées ensembles, que l’on met en vibration lorsque l’on souffle).
Le corps du hautbois est conique (de moins de 4mm à l’entrée à 38mm à la sortie du pavillon en moyenne) et mesure environ 60 centimètres. Il est le plus couramment fabriqué en ébène, mais on en trouve aussi en bois de violette, Cocobolo, Buis.
Son clétage est l’un des plus complexes des instruments à vent. Usiné en maillechort (cuivre zinc nickel), il est argenté , nickelé, rhodié ou même aurifié par électrolyse.

Apparut en 2800 avant JC, le premier hautbois était en argent, et appartenait sans doute à un membre de la cours mésopotamienne. On en retrouve aussi à l’époque des Pharaons, et chez les grecs de l’antiquité (sous le nom de Aulos) et chez les romains (Tibia).

Au moyen age, son ancêtre, le Chalémie ressemblait plus à une bombarde qu’a un hautbois.
Ce n’est qu’a la renaissance que Mr Hoteterre, facteur d’instruments, lui a donné sa présentation actuelle en quatre parties (anche – corps du haut – corps du bas – pavillon)
Vers 1820, il a reçu quelques évolutions : sa perce a été affinée, (proche de celle que l’on joue de nos jours) ; de nouvelles clés (environ 10 au total).
Fin XIX début XX, les dernières modification, grâce aux recherches de Theobald Boehm, on permis de le doter d’un clétage plus complet, facilitant son jeu, et améliorant notablement sa justesse.


Aujourd’hui grâce à son timbre riche et expressif il a une place importante au sein de l’orchestre et dans le cœur des compositeurs.

TOP AFFAIRE Mentions Légales