ATELIER MUSIQUE BOIS
Présentation Saxophone Clarinette Flute Hautbois Basson
SAXOPHONE HISTOIRE MUSIQUE




LA FLUTE TRAVERSIERE


La flûte traversière fait partie de la famille des bois car à l’origine elle était fabriquée dans ce matériau.
Elle est formée de trois parties : la tête (embouchure), le corps (ou tube), et la patte d’ut (ut=do) ou patte de si selon les modèles.
Le son se créé par l’arrivée du souffle sur le biseau de la tête (biseau= angle entre la plaque et la lumière).

On trouve des flûtes en ivoire, en buis, en palissandre, en cristal et en ébène.
Aujourd’hui, elles sont essentiellement en métal.

Les flûtes d’étude sont fabriquées en maillechort (cuivre zinc nickel) argenté, et plus on monte en gamme plus les métaux utilisés sont nobles : argent massif, or.

Les premières flûtes traversières connues ont été trouvées en orient et en asie.
C’est au moyen age qu’elle a fait son apparition en occident.

Dès l’époque de la renaissance, on trouve toute la famille des flûtes ; du piccolo à la basse.
Depuis le XV siècle, son doigté et sa mécanique évoluent pour faciliter son jeu et augmenter sa tessiture.
En 1820 elle possède déjà huit clés.
En 1831, Theobald Boehm, flûtiste et facteur d’instruments, renouvelle complètement la facture de la flûte grâce à son ingénieux « système Boehm ».


Johann Joachim QUANTZ invente quant à lui, au début du XVIII siècle,  le système de coulisse de l’embouchure permettant ainsi de l’accorder en allongeant ou diminuant la longueur de son tube.

Ainsi est née la flûte moderne quasiment inchangée depuis.

,
TOP AFFAIRE Mentions Légales